vendredi 4 janvier 2013

la skieuse Laurie Mougel : "Le slalom est un combat que j'aime"

 au pavillon Gabriel © P. Leroy
Laurie Mougel est l'une des athlètes que j'ai interviewés à la journée presse de la fédé de ski début octobre à Paris et dont je n'ai pas encore publié le portrait.
Sa 5e place, ce vendredi, au slalom de Zagreb me donne l'occasion de le faire. C'est la meilleure performance de sa carrière !



Au moment de l'interview, Laurie attaquait la saison 2012-2013 avec l'envie d'oublier la précédente, décevante. Elle n'imaginait sans doute pas faire cette 5e place…
« L'an dernier, j'ai été bonne à l'automne mais je n'ai fait mon premier vrai résultat qu'en février, trop tard. De mauvais enchaînements m'ont fait perdre confiance en moi. Cette année, je veux mieux gérer les résultats et bien finir l'hiver… Objectif : rentrer dans le top 20 au classement général de la Coupe du monde de slalom. Et terminer davantage de courses dans les 15 ou même 10 premières places. J'aimerais aussi aller aux Mondiaux, me qualifier, finir dans les 15. » 
Si elle progresse assez vite, Laurie pourrait même participer aux JO de 2014 à Sotchi. Un rêve pour cette jeune skieuse de 24 ans. Sa vocation, elle la doit à son héritage familial. 
« J'ai baigné dans le ski dès l'enfance, à Serre-Chevalier. Mes 2 parents étaient en équipe de France dans les années 1980. » 
Nulle en descente (c'est elle qui le dit), elle se tourne rapidement vers les disciplines techniques : 
« Je suis plus explosive que téméraire. En slalom, il y a peut-être moins de sensations qu'en vitesse, mais il se passe plein de choses entre les piquets. On est sur le fil, à chercher le bon rythme, sans avoir le temps de réfléchir. On se prend des coups même si on est bien protégés… C'est un combat que j'aime ! »
Pour préparer ce combat, la préparation physique chaque été est une étape essentielle. 
« Nos stages ont des thèmes variés et j'aime tout essayer ! Nous avons fait de l'escalade, par exemple, pour travailler sur notre centre de gravité, apprendre à bien sentir nos appuis et mesurer l'importance de l'engagement. J'en avais déjà fait un peu mais j'ai trouvé cela très sympa. »
La préparation estivale, puis toute la vie en compétition, se fait en groupe, tradition de l'équipe de France… Je demande à Laurie comment elle s'y sent. 
«  Je suis discrète, pas une meneuse. Mais dans ce groupe, je suis copine avec tout le monde. On a le même âge, on se connaît depuis 10 ans… Ce n'est pas toujours facile à gérer parce qu'on est concurrentes sur la piste. Mais, à côté de ça, on passe tout notre temps ensemble, on s'aide, on partage. C'est très agréable. De toute façon, ce serait trop compliqué et trop cher de chercher, toute seule, les conditions de neige pour s'entraîner. »

à Zagreb © facebook Esprit Glisse Caisse d'Epargne


Un œil dans le rétro : vos coups de cœur 2012


Voici les résultats de vos votes sur les sondages concernant mes articles de l'année 2012…
Il n'y a, hélàs, pas eu beaucoup de votants :-( 


LA GROSSE INTERVIEW OLYMPIQUE DE L'ANNÉE : Teddy Riner (42% des voix)
Teddy Riner (3 février)
  30 (42%)

Christophe Lemaitre (3 avril)
  14 (19%)

Jo-Wilfried Tsonga (26 mai)
  2 (2%)

Les nageurs français (21 juillet)
  25 (35%)


Nombre de votes : 71 



LA "RÉVÉLATION" MASCULINE DE L'ANNÉE : le skieur Alexis Pinturault (34% des voix)
Morgan Bourc'his - apnée (2 septembre et 11 novembre)
  21 (30%)

Antoine Albeau - windsurf (7 octobre)
  12 (17%)

Alexis Pinturault - ski alpin (31 octobre)
  24 (34%)

Yohan Clarey - ski alpin (21 novembre)
  4 (5%)

Loïc Costerg - bobsleigh (7 décembre)
  8 (11%)


Nombre de votes : 69 



LA "RÉVÉLATION" FÉMININE DE L'ANNÉE : l'athlète Marie-Amélie Le Fur (67% des voix)

Sarah Labrousse et Chloé Willhelm - natation synchro (28 janvier)
  0 (0%)

Marie-Amélie Le Fur - athlétisme handisport (2 septembre)
  93 (67%)

Mathilde Serin - kitesurf (10 novembre)
  33 (24%)

Coline Mattel - saut à skis (20 novembre)
  4 (2%)

Sophie Boilley - biathlon (12 décembre)
  7 (5%)


Nombre de votes : 137 



LE PAPIER ÉVASION DE L'ANNÉE : Jeff Dor, le Norseman  (38% des voix)
Apnée : Guillaume Néry sous la glace (13 avril)
  11 (22%)

Surf : la magie du mascaret (14 septembre)
  11 (22%)

Triathlon : Jeff Dor, le blues du Norseman (26 septembre)
  19 (38%)

Parapente : Jean-Baptiste Chandelier, il marche et il vole en même temps (19 octobre)
  9 (18%)


Nombre de votes : 50