lundi 17 décembre 2012

Le dernier rêve des sportifs avant la fin du monde…

Film "2012"


Bon on est d'accord, on ne croit pas à la fin du monde. On sait que, Mayas ou pas, on sera encore tous là le 22 décembre ! Mais ce genre de sinistre prédiction, même ridicule, peut pousser à des questions existentielles du genre "Que serait ma dernière volonté si je devais mourir demain ?” ou, version Le cœur des hommes, "Qu'est-ce qu'on ferait si on était moins con ?" 


Quelques athlètes de haut niveau ont accepté de se prêter au jeu et de répondre à ma question : "Quel dernier rêve sportif réaliserais-tu avant de disparaître, si c'était la fin du monde le 21 décembre ?"


Ophélie David
skicross
«Avant la fin du monde, mon rêve sportif serait de glisser sur une vague magistralement belle et puissante... Ce que, bien sûr, je suis complètement incapable de faire (c'est le principe du rêve, non ?)
Mais pour être franche, j'ai l'impression de le réaliser souvent sur mes skis. La glisse offre de telles sensations que je me demande souvent : qu'ai-je bien pu faire pour mériter autant ! Quand, en plus, il y a les gens que tu aimes avec toi, c'est vraiment de beaux moments magiques !»

Frédérick Bousquet
natation, spécialiste du 50m
«Battre le record du monde du 1 500 m!!!! ;)»

Maurice Manificat
ski de fond
«Si c'était vraiment la fin du monde, il n'y aurait personne pour se rappeler de quoi que ce soit, donc aucun intérêt de se mettre la pression. J'irais juste me placer au bon endroit pour admirer la vue sur la fin du monde. Se mettre au sommet d'une montagne ce serait top! Monter au sommet d'une montagne c'est déjà un beau moment de sport.»

Bolade Apithy
escrime
«Alors si jamais la fin du monde était fin décembre, je pense que j'irais essayer la chute libre!! Ça fait très longtemps que j'ai envie d'essayer ce sport, mais je ne prends jamais le temps! Du coup, là, je serais un peu obligé de me lancer! Je pense que j'irais le 20 comme ça si le parachute ne s'ouvre pas, je n'aurais perdu qu'un jour ;-)»

Sébastien Lacroix
combiné nordique
«C'est une bonne question, je pense que j'aimerais gagner 1 coupe du monde avant le 21 décembre! Histoire de partir tranquille!»

Ladji Doucouré
athlétisme
«Y'a pas de compète en décembre, donc je ne peux pas répondre ! Bon, sinon, les Jeux me manquent… Donc que cette compétition.»

Robin Duvillard
ski de fond
«Si la fin du monde était vraiment le 21 décembre 2012... déjà je ne pourrais pas souffler mes 29 bougies le lendemain, donc ça serait pas de cul!! Non bien sûr qu'il y a plus grave, évidemment, et je ne sais pas bien ce que je chercherais à réaliser avant l'heure fatidique.
En tant que sportif, je crois que la peur de mourir, quand elle se présente, doit vraiment permettre de faire des choses incroyables, alors je pense que je serais "insuivable" pour mes adversaires sur les coupes du monde à venir!! Sauf si bien sûr, eux aussi sont au courant de la fin du monde!
Mais en tant qu'être humain, je crois que je claquerais tout mon fric pour aller voir avec ma copine un maximum de fabuleux endroits dont cette planète recèle, histoire de partir avec de belles images en tête (si on a le droit de les emmener avec nous)!»

Mathieu Bataille
judo
«Dur la question.... Je sais pas trop ... La fin du monde je suis comme Igor et Grichka j'y crois pas...!!! ;-)
Le rêve absolu ? La breloque olympique ... La seule qui me manque ...»

3 commentaires:

  1. la fin du monde? Ca serait le début d'un nouveau monde surement meilleur?

    RépondreSupprimer
  2. Sauter d'un ferry et ne jamais remonter !!! :)

    RépondreSupprimer
  3. Intéressant de voir le point de vue de chacun... l'idée de la chute libre est intéressante de mon coté...

    RépondreSupprimer