vendredi 29 juillet 2011

Neymar, le nouveau bad boy surdoué du foot brésilien

© www.neymaroficial.com/Multimidia
Neymar da Silva Santos Junior.
Attaquant brésilien.
Né le 2 février 1992 à Mogi das Cruzes.
1,74 m, environ 60 kilos.
La prochaine Coupe du monde de foot aura lieu dans son pays dans 3 ans et il pourrait en être l'énorme star. Neymar, 19 ans, est le phénomène à la mode, déjà aboudé par Pelé et comparé à Ronaldo et Robinho. Plusieurs clubs européens se l'arrachent.  


Ses atouts. Mercredi, Neymar a marqué un but (ci-dessous) en éliminant seul, de son simple jeu de jambes, au moins 4 défenseurs adverses… Un but révélateur de ses points forts : vitesse, qualité de dribble exceptionnelle, sens du placement, frappe précise… issus de sa culture futsal. En jouant, enfant, au foot de rue dans les terrains vagues de la région de Sao Paulo, Neymar a sans doute développé cette audace et cette capacité à créer des ouvertures là où personne n'en voit !


(vidéo : but lors du match Santos-Flamengo, mercredi 27 juillet)



© www.neymaroficial.com/Multimidia
Dans son palmarès.  Il a signé son premier contrat à 14 ans, avec le Santos Futebol Clube, l'équipe-phare de l'Etat de Sao Paulo, le club de Pelé entre autres. Neymar y est professionnel depuis 2009. Bilan : 137 matchs, 69 buts. Déjà, il a glané le titre de meilleur joueur du championnat de Sao Paulo (remporté 2 fois), de ballon d'or brésilien et il vient de gagner la Copa Libertadores (coupe des clubs sud-américains).
Il a aussi marqué une dizaine de buts avec les sélections nationales en moins de 17 et moins de 20 ans : il a gagné la Copa Sudamericana avec cette dernière en 2011. Il a intégré la Seleçao élite pour la première fois le 10 août 2010 et a déjà marqué 5 buts avec elle…


Marketing. Résultat, on voit Neymar partout. Dans toutes les rumeurs et les surenchères de mercato. Si certains le poussent à aller jouer au Real Madrid, d'autres clubs comme Chelsea ou le Barça lorgnent sur lui. Mais il pourrait rester au Santos encore une ou deux saisons… Neymar n'est pas à plaindre au Brésil. Il est blindé de contrats publicitaires, certains avec de grosses écuries comme Nike, Redbull, Panasonic… On dit qu'il touche 2 millions d'euros par an.


© Rafael Ribeiro - CBF
Explosif. De toute façon, pour venir en Europe, il faudra qu'il se calme ! Son père le définit comme "un volcan en éruption". Avec sa crête blonde d'Iroquois et sa capacité à s'énerver sur les terrains, collectionnant ainsi les cartons - 23 jaunes et 1 rouge rien qu'en 2010, déjà 9 jaunes et 1 rouge cette année- , Neymar a en effet une personnalité sulfureuse. Et de l'influence. Quand il a eu un contentieux avec son entraîneur Dorival Junior, qui lui avait refusé de tirer un penalty, c'est le coach qui a démissionné. 


(vidéo : exclu d'un match en avril après avoir fêté un but en portant 
un masque à son effigie…)



Et la morale ? En dehors des terrains, Neymar multiplie également les frasques. Un journal sportif l'a accusé d'avoir, avec certains de ses coéquipiers, fréquenté des prostituées. Début mai, devancé par la presse peuple, le jeune joueur de 19 ans a dû avouer publiquement qu'il avait mis enceinte une mineure de 17 ans. «Les deux familles – la mienne et celle de la future mère – ont parlé et sont prêtes à nous aider à mettre le bébé au monde, en lui donnant toute l’assistance nécessaire et la meilleure structure possible. Je demande à Dieu de bénir la vie de mon enfant», annonçait son communiqué officiel. Avoir un enfant hors-mariage ne colle pas avec les valeurs morales chrétiennes importantes dans son pays! Mais Neymar est fidèle à l'église évangéliste, à qui il reverse 10% de son salaire. Il semble avoir évité le scandale…


(vidéo : 10 dribbles)

mercredi 27 juillet 2011

Amaury Leveaux : "Avec Federica Pellegrini, on se tire la bourre et on rigole bien"


Amaury Leveaux n'est pas qualifié pour les Mondiaux de natation à Shanghai. Le nageur, âgé de 25 ans, est donc à Paris et répand la bonne parole sur divers médias : l'équipe tv, le blog "le Grand Bain"… 

Je l'ai contacté aussi pour une petite interview décalée. L'idée était de connaître son appréciation des autres nageurs et nageuses tricolores et internationaux, qu'il cotoie souvent, en disant avec qui il se verrait faire telle ou telle activité. 
Résultat, ses réponses permettent surtout… de mieux le connaître lui. Et j'en suis ravie !

Amaury, cite-moi un nageur ou une nageuse…
• pour partir en vacances ? 
Aucun. Je vois assez les nageurs toute l'année.
• pour monter une affaire ? 
Je n'ai pas trop d'idée, mais ce serait Hugues Duboscq, car il est discret et sérieux.
• pour partager une bonne bouffe ? 
J'aimerais dire les Gilot, Lacourt, Meynard, Bousquet and co (ndlr : toute l'équipe qui s'entraîne à Marseille)… Mais j'ai remarqué qu'à chaque fois, à la fin des grandes compètes, on me sortait des grands discours du genre "faut qu'on se voit" et que ça ne se concrétisait pas...!!!
• pour sortir draguer ? 
Je ne drague plus, je me sens bien avec ma fiancée. 
• pour t'entraîner ? 
Federica Pellegrini, ce que je fais déjà (ndlr : Amaury et l'Italienne sont entraînés par Philippe Lucas)… On se tire la bourrre et on rigole bien!
• pour faire un match de boxe ? 
Aucun, je suis contre la violence. 
• pour aller acheter des fringues ? 
Je préfère être seul, ou avec d'autres personnes que celles du monde de la natation.
• pour papoter autour d'un verre ? 
Aucun... je ne bois plus... ahah.
• pour aller à la pêche ? 
Je pense qu'avec Hugues Duboscq, ça pourrait être cool et marrant.
• pour organiser ta fête d'anniversaire ? 
Je hais fêter mon anniversaire, c'est dû au fait que je suis toujours en stage ou en compète à cette période.

lundi 25 juillet 2011

200 m des Mondiaux de natation : un Agnel au milieu des loups


Ce mardi, aux Mondiaux de natation, se disputera le 200 mètres nage libre masculin. Ma course préférée. Pour 3 raisons…

1. C'est beau
Le 200, c'est encore du sprint donc cela garantit du spectacle! 
Mais, contrairement au 50 ou au 100 où l'on distingue seulement des bras faire des moulinets dans le bouillon… sur 200, on a le temps de voir la course se construire. Les nageurs doivent écrire un scénario pour les 4 longueurs, gérer leur propre effort sans trop regarder leurs adversaires, tout en les maîtrisant. La tactique s'avère souvent passionnante à décrypter ! Et soyons honnête, la distance est moins rébarbative qu'à partir du 400…

2. Yannick Agnel est en lice
C'est le chouchou de Spoportivement pour sa maturité, sa finesse et sa gentillesse (relire des articles ici).
Dimanche, il n'a pas disputé le relais 4x100 et a raté son 400 en gérant mal sa course : parti trop vite, il n'a pas su accélérer à la fin… 
Privé donc de 2 médailles possibles ce jour-là, il a dépassé sa frustration pour arriver sur les séries du 200 avec "les crocs". Un sentiment qui lui réussit : il a très bien nagé pour se qualifier pour la finale. 


Il a dit (www.lequipe.fr) : 
« Je n'avais pas vraiment besoin de me rassurer. J'ai juste appliqué la tactique décidée avec Fabrice (Pellerin, son entraîneur). Je n'ai pas du tout regardé les autres, c'est la leçon que j'ai retenue du 400m. A ce niveau, c'est le plus important. J'avais prévu que ça nage un peu plus vite. Tout le monde s'est un peu regardé, preuve qu'il y a une grosse densité et un niveau relevé. Je voulais avoir une bonne place en finale, éviter d'être excentré



Quoi qu'il fasse comme résultat, je suis contente de voir Yannick participer à cette belle course, qui s'inscrit dans son apprentissage du très haut-niveau à un an des JO de Londres.


3. C'est un combat de titans

La finale est programmée en ouverture de la session de ce mardi soir à Shanghai, soit à midi heure française. C'est l'une des plus courses les plus relevées des derniers mois !
Les 5 costauds sont :
• le Français Yannick Agnel, 19 ans (le cadet de la course), 2e meilleur performeur mondial de l'année, meilleur temps des demi-finales
• l'Américain Michael Phelps, 26 ans, champion olympique en titre et ancien recordman du monde
• l'Allemand Paul Biedermann, 24 ans, champion du monde en titre et recordman du monde (en combinaison)
• l'Américain Ryan Lochte, 26 ans, vice-champion olympique, meilleur temps des séries
• le Coréen Tae Hwan Park, 22 ans, meilleur temps 2010 et sacré dimanche sur 400 mètres
Seul manque le Chinois Sun Yang (meilleur temps 2011) qui a renoncé pour se consacrer au 1500 mètres.  
Les 3 derniers finalistes sont :
• le Suisse Dominik Meichtry, 26 ans, déjà finaliste aux JO de Pékin (il s'était classé 6e)
• le Russe Nikita Lobintsev, 22 ans, multiple médaillé aux Mondiaux en petit bassin en décembre 2010
• le Russe Danila Izotov, 19 ans, médaille de bronze aux Mondiaux 2009 et vice-champion olympique sur la distance en relais

Si tous ont les crocs, ça va saigner !



Yannick sur Eurosport après sa demi-finale

samedi 23 juillet 2011

Le grand mouillage de Chine

Les 14es Championnats du monde de natation en bassin de 50 mètres débutent demain à l'Oriental Sport Center de Shanghai, en Chine. 8 jours de compétition, jusqu'au dimanche 31. Un stade, surnommé The Crown, doté de gradins de 18 000 places. Et 21 nageurs français en lice. Petite présentation…

 www.gmp-architekten.de

© www.gmp-architekten.de



• Décalage horaire
Pour suivre la compétition depuis la France, sachez que les séries qualificatives se dérouleront chaque jour à partir de 3h du matin et les finales à partir de midi…
Live sur le site de France TV, pour regarder discrètement les courses depuis votre bureau. http://championnats-monde-natation.sport.francetv.fr/direct-video?vids=direct&id=VIDEODIRECT_1154_1829_070720111610_F2FO
Les start lists par discipline, c'est là…
http://www.omegatiming.com/index_home.htm#swimming/racearchives/2011/shanghai2011/SW_Shanghai2011_by_events.htm


• L'éloge de la lenteur
Ces Mondiaux constituent la première grande compétition internationale depuis l'interdiction des combinaisons en polyuréthane, qui étaient apparues lors des Mondiaux de Rome en 2009. 43 records du monde y avaient été battus. Revenus aujourd'hui aux maillots en tissu, les athlètes ont retrouvé la lenteur et risquent de moins affoler les chronomètres. Mais ce n'est pas plus mal !


• 2011, année érotique préolympique
Evidemment, ces Mondiaux constituent la principale répétition générale avant les JO de Londres, dans un an (la natation est programmée du 28 juillet au 
4 août). 
Avec 21 médailles glanées aux Euros de Budapest de 2010 (un record), l'équipe de France est n°1 à l'échelle européenne. Mais il lui faut désormais se tester à l'échelle planétaire. Ce qui est une autre paire de manches !
Elle a plutôt réussi ses Mondiaux en petit bassin, en décembre à Dubai, avec 8 médailles dont 3 d'or… Mais lors de la dernière édition des Mondiaux en grand bassin, il y a 2 ans à Rome, la France était rentrée avec 6 médailles, sans aucun titre. Les derniers sacres tricolores lors de Mondiaux, c'étaient ceux de Laure Manaudou à Melbourne en 2007 sur 200 et 400 NL.


• Des clubs réunis
La délégation française comprend 12 hommes et 9 femmes. Elle a effectué son stage de préparation à Singapour du 8 au 20 juillet. Ce rassemblement était nécessaire pour coordonner le travail d'habitude réparti dans les clubs et souder les esprits. 
A Shanghai, 7 entraîneurs dont le chef d'équipe Lionel Horter encadrent les nageurs.


Y. Agnel © Team EDF
Denis Auguin (Antibes) : 
- Alain Bernard (50 NL et 4x100 NL)
Romain Barnier (Marseille) : 
- Frédérick Bousquet (50 NL, 50 pap, 4x100 NL, 4x100 4N)
- Fabien Gilot (100 NL, 4x100 NL, 4x100 4N)
- Camille Lacourt (50, 100 dos, 4x100 4N), seul nageur français à arriver aux Mondiaux en ayant les meilleurs chronos de l'année sur ses disciplines
- William Meynard (100 NL, 4x100 NL)
- Florent Manaudou (50 pap), première sélection en équipe de France
- Grégory Mallet (4x200 NL)
Michel Chrétien (Amiens) : 
- Mélanie Hénique (50 pap)
- Benjamin Stasiulis (200 dos)
- Jérémy Stravius (100 dos, 4x100 NL,  4x200 NL)
Lionel Horter (Mulhouse) : 
- Coralie Balmy (4x200 NL)
- Aurore Mongel (4x100 4N)
- Sébastien Rouault (400, 800, 1500, 4x200 NL)
Richard Martinez (Font-Romeu) : 
- Alexianne Castel (200 dos et 4x100 4N)
- Ophélie Cyrielle Etienne (4x200 NL)
- Lara Grangeon (400 4N)
Christos Paparrodopoulos (le Havre) : 
- Sophie De Ronchi (4x100 4N)
- Hugues Duboscq (100, 200 brasse, 4x100 4N)
Fabrice Pellerin (Nice) : 
- Charlotte Bonnet (4x200 NL), première sélection en équipe de France
- Camille Muffat (100, 200, 400 NL, 4x200 NL et 4x100 4N) 
- Yannick Agnel (200, 400 NL, 4x200 NL, a priori ne courra pas le relais 4x100 NL)

• Quelques inratables  
• L'Américain Michael Phelps, la star des JO de Pékin en 2008 avec 8 médailles d'or sur 8 courses… Engagé sur 6 courses.
• Le Brésilien Cesar Cielo, non sanctionné par le Tribunal Arbitral du Sport après un contrôle positif à un produit interdit… Autorisé à courir, et décomplexé, il pourrait écraser la concurrence sur 50 et 100 NL. 
Cielo © www.arena.fr

Le 200 NL masculin, disputé mardi. Cela risque d'être la course la plus relevée de la semaine si l'on retrouve en finale l'Américain Michael Phelps (champion olympique), l'Allemand Paul Biedermann (recordman du monde), le Chinois Sun Yang (meilleur temps 2011), le Coréen Tae Hwan Park (meilleur temps 2010) et notre Français Yannick Agnel (2e temps de l'année).
• Le relais 4x100 NL masculin, disputé dès demain. Pour voir si la France peut dépasser les polémiques récentes et chasser sa vieille poisse sur cette discipline.
• Le 200 4N féminin où l'on devrait voir en finale l'Australienne Stephanie Rice (championne olympique) et la Zimbabwéenne Kristy Conventry (médaille d'argent olympique, multiple médaillée et recordwoman du monde sur d'autres disciplines).
Coventry © www.arena.fr

• L'Italienne Federica Pellegrini. Parce que c'est une super star, qui est souvent la rivale des Françaises. Engagée entre autres sur 200 et 400 NL, elle pourrait y retrouver Camille Muffat en finale ainsi que l'Américaine Katie Hoff (multiple médaillée en NL et en 4N)…

C. Muffat © Team EDF

vendredi 22 juillet 2011

revoir Pierre Rolland dans Intérieur Sport en 2009



Il y a 2 ans, le magazine Intérieur sport de Canal + suivait Pierre Rolland. Après sa victoire d'étape sur le Tour de France, aujourd'hui, le cycliste de 24 ans mérite d'être mieux connu. 

La vidéo "Rolland, le prétendant" est visible sur le net : http://www.canalplus.fr/c-sport/pid2708-c-interieur-sport.html, saison 2 (durée 20 minutes)

Le documentaire suit Pierre Rolland quelques mois après les JO de Pékin, convalescent d'une blessure, lors de tests médicaux, d'entraînements ou de courses. 
Il évoque son idée fixe : gagner un jour une grande course. «Je fais du sport pour entendre mon nom… Les gens qui m'encouragent, c'est quelque chose qui me donne des frissons et cela fait que je peux aller plus loin dans la douleur».

Tous les témoins interrogés par le journaliste Jean-Marie Goussard soulignent ses qualités : puissance physique, motivation, capacité de travail… et une assurance hors du commun. Cette confiance en lui ne ressemble pas à de la prétention. C'est la marque de fabrique d'un jeune professionnel qui ne connaît pas ses limites mentales et physiques… mais qui espère déjà pouvoir les dépasser. Cela rend le personnage intéressant et attachant.

Quand certains affirment qu'il faut le protéger et se demandent s'il va résister aux espoirs placés en lui, le manager Jean-René Bernaudeau affirme : "Il est un peu différent des autres, il a cette ambition forte, cette pression qu'il se met, et qu'il supporte". 
A l'époque de ce documentaire, Pierre Rolland était un coureur sans complexe, sans culture de l'histoire du vélo, et sans palmarès. Ce soir, j'espère qu'il a bien conscience d'être le successeur de Bernard Hinault sur le bitume de la mythique montée de l'Alpe d'Huez… Chapeau !

jeudi 7 juillet 2011

Foot : Javier Zanetti, forever young

Son surnom «Pupi», qui lui vient de son Argentine natale, est un peu enfantin. «Le taulier» lui conviendrait mieux. Certains l'appellent «le seigneur du Calcio». Ce mercredi soir, Javier Zanetti, footballeur de l'Inter de Milan, a joué son 1000e match de haut-niveau. Il fêtera en août ses 38 ans dont la moitié passés chez les pros. Mon pote Renaud m'a dit: «C'est un sujet pour toi». Il avait raison. 

Zanetti a une qualité qui me touche : la fidélité. Après avoir joué 
3 saisons en Argentine, il a été repéré et recruté par l'Inter en 1995… pour ne jamais le quitter. Il devint vite un pilier du club, jusqu'à acquérir le brassard de "Il Capitano" en 1999. Il a joué 749 matchs sous ces couleurs… «Je me sens comme à la maison ici et ce club m'a tout donné», dit-il de Milan, où sa famille (il a 2 enfants) est installée.

Solidité (c'est un bosseur, sérieux). Qualités techniques (relances appliquées, courage). Polyvalence (à l'aise sur les 2 flancs,  arrière ou milieu, défenseur et buteur). Fair-play (1 seul carton rouge en 16 années italiennes)… Ses qualités sont unanimement loués dans les portraits que j'ai lus. Il a tout gagné: Championnat, Coupe, Supercoupe d'Italie, Coupe UEFA, Ligue des Champions et Coupe du monde des clubs… Pelé le considère comme l'un des 100 meilleurs joueurs de tous les temps.

Le bonhomme a aussi l'air d'être un type bien, aux engagements forts. Engagements politiques : il a, par exemple, soutenu les guérilleros zapatistes du sous-commandant Marcos au Mexique. Engagements humanitaires : il a créé la fondation Pupi avec sa femme pour aider les enfants défavorisés. Engagements personnels aussi puisqu'il est catholique pratiquant…

On risque de le voir encore un moment sur ses crampons puisqu'il se déclare prêt à poursuivre après sa fin de contrat en 2013 s'il est en forme ! 

SES 1000 MATCHS
• 33 en D2 argentine (Talleres, 1992-1993)
• 66 en D1 argentine (Banfield, 1993-1995)
• 152 en sélection nationale argentine (12 avec les Espoirs, 140 en équipe A)
• 749 avec l'Inter de Milan (1995-2011) : 64 756 minutes sur le terrain, remplaçant seulement 33 fois et remplacé 34 fois, 50 cartons jaunes, 1 expulsion !

vidéo hommage sur youtube !

Petit document bonus : son duo avec la chanteuse Mina dans une reprise 
de Parole parole en version studio,  je n'ai pas trouvé de live !

mardi 5 juillet 2011

"After Dark" : un superbe clip de ski freestyle signé Level 1




Les Américains Parker White et Chris Logan, deux amis de 19 ans, sont des freestyleurs parmi les plus remarqués du monde. Avec une quinzaine d'autres skieurs, ils sont soutenus par les productions Level 1
Ce printemps, leurs performances ont été enregistrées pour le film After Dark, dont la sortie est prévue le 9 septembre.


Le trailer vient d'être publié. 2 minutes 47 d'images sublimes de rides en forêt, en ville ou sur des rochers… à Moscou, au Japon ou aux Etats-Unis… Un bain de neige agréable par cette chaleur !






Level 1 After Dark Official Trailer from Level 1 on Vimeo.

samedi 2 juillet 2011

Mercato - vidéos avec Usain Bolt en coulisses

Plusieurs vidéos récentes sont consacrées à Usain Bolt… Petit rappel : le Jamaïcain est la plus grande star du sprint : champion du monde et champion olympique du 100 et du 200 mètres. Et recordman sur les 2 distances en 9'58 et 19'19.
Il sera en lice le 8 juillet au meeting Areva du Stade de France.


• Quelques images de ses entraînements filmées par l'Equipe Mag
http://www.lequipemag.fr/EquipeMag/Reportages/avec-usain-bolt-a-l-entrainement-20110623_230252.html

• Petit clip d'un shooting pour le magazine L'optimum



• Do you know the fuel behind the Bolt ? Un clip signé… Pepsi.




Cali : "moi je voulais être Eric Cantona"


Dans son dernier album, La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon cœur, Cali consacre une chanson à son idole : Eric Cantona.

Pour le rythme endiablé de la chanson et pour la présence de The King, le clip qui vient de sortir mérite d'être vu ! Il a été réalisé par Corentin Kopp.